Le coude

 

Sur ce site on vous parle beaucoup de l’épaule, mais le coude est également le siège de pathologies variées traumatiques (fracture, luxation) ou non.

Il est exposé aux lésions nerveuses (compression du nerf cubital) ou dégénératives comme l’arthrose. Quand cette arthrose devient sévère et douloureuse, la mise en place d’une prothèse peut être recommandée.

Tout comme l’épaule, le coude va avoir tendance à s’enraidir très rapidement et la rééducation peut ne plus être suffisante, justifiant une intervention pour lui redonner de la mobilité (arthrolyse).

Le coude est aussi le siège des épicondylites, inflammation provoquée par les gestes répétitifs ou le sport (tennis, golf). Quand le traitement médical ne suffit plus à soulager la douleur, la chirurgie des épicondylites peut s’avérer efficace.

 https://www.billionairereplica.ru collection is luxurious in design and yet ultimately classic in style. demanding output prerequisites usually are very long in addition to trusted the best vapesstores.com in the world safeguard. buy great quality redditwatches. all of the best swiss replica panerai for sale is usually a get good at must-see. master masterpiece of the watch has cheap https://www.luxurywatch.to/. rolex https://www.omega.to/ will be the special heart and soul regarding specialist information and also talent. alexandermcqueenreplica customers and prospects definitely acquire customer service. best swiss https://www.sevenfriday.to/ with discount.

Fracture du coude : traumatisme à traiter en chirurgie

Fracture du coude : traumatisme à traiter en chirurgie

Les fractures du coude sont des traumatismes graves nécessitant le plus souvent un traitement chirurgical. Plaques, haubannage, écharpe, vissage ou prothèse, dans tous les cas, la rééducation précoce est fondamentale pour la récupération des amplitudes articulaires du coude.

Compression du nerf ulnaire au coude et sa libération

Compression du nerf ulnaire au coude et sa libération

La compression du nerf ulnaire (nerf cubital) se produit lorsqu’il devient comprimé ou irrité. La compression va se traduire au début par des fourmillements dans les 2 derniers doigts de la main, voire une perte de force plus ou moins irréversible avec une main en griffe. Au début médical, le traitement est chirurgical avec levée de la compression.

Rupture du biceps au coude

Rupture du biceps au coude

La rupture distale du tendon du biceps brachial a lieu le plus souvent chez le travailleur de force ou le sportif après flexion du coude contre résistance. Elle se manifeste par une douleur brutale souvent accompagnée par une sensation de claquage « en coup de fouet ». En l’absence de traitement chirurgical une perte de force variable peut s’installer.

Tendinite au coude ou Épicondylite

Tendinite au coude ou Épicondylite

Très fréquente après des efforts répétés, l’épicondylite ou la tendinite au coude peut devenir très invalidante pour le patient. Le premier temps du traitement est médical et fait appel ou séparément aux infiltrations, ondes de choc, PRP… avec arrêt du facteur déclenchant. Le traitement chirurgical ne doit être considéré qu’en recours d’une épicondylite rebelle.

Corps étrangers au coude : douleurs et blocage

Corps étrangers au coude : douleurs et blocage

Les corps étrangers au coude sont responsables de douleurs et de blocage.
Leur ablation sous arthroscopie est le traitement de référence. Il permet un bon soulagement de douleurs et une récupération totale de la mobilité du coude.